HORMONA : FLEURS MALADIVES

Du chimique à l’organique, il n’y a qu’une lettre, dont fait usage Bertrand Mandico, avec ce « -a » féminin, comme s’il inventait le nom d’une déesse, gardienne du temple de « trois films charnels », nous dit l’affiche, portant des titres dont l’évocation seule suffit à nous faire pénétrer dans un univers singulier : « Y a-t-il une vierge encore […]

Learn More

Posted by Nola Carveth 0 Comments , ,